Depuis que la tendance est aux sourcils épais et affirmés, on se laisserait bien tenter par une coloration des sourcils. Charly’s Cils vous donne quelques conseils avant de sauter le pas.

LA COLORATION DES SOURCILS, À QUOI ÇA SERT ?

Se colorer les sourcils permet de mieux définir sa ligne de sourcils et d’intensifier son  regard. Grâce à la coloration, les sourcils ont du caractère ! Ils ont l’air plus fournis et un contraste est créé entre la peau et les sourcils. Le regard et les yeux sont mis en valeur.

PEUT-ON SE COLORER LES SOURCILS SOI-MÊME ?

Se colorer les sourcils soi-même, c’est comme se couper la frange toute seule : faisable mais risqué. Nous vous déconseillons de tenter l’expérience. Bien que la coloration des sourcils soit plus douce que celle de cheveux, il s’agit tout de même d’une teinture oxydante. Il faut savoir gérer le temps de la pose et bien doser la couleur. De plus, il ne faut en aucun cas colorer ses sourcils avec une coloration cheveux, beaucoup trop agressif pour être appliqué si près des yeux !

– Associer sa couleur de sourcils à celles de ses racines de cheveux pour que le visage reste harmonieux et que le résultat soit naturel.

– Procéder à une épilation des sourcils près les avoir colorés. Le rendu est toujours plus joli sur une ligne de sourcils bien nette.

COLORATION DES SOURCILS, LES DON’T

– Ne jamais se décolorer les sourcils à moins de vouloir adopter la tendance bleached brows qui a aussi séduit les stars comme Kim Kardashian, Katy Perry ou Miley Cyrus. Pourquoi ? Pour des raisons esthétiques évidentes, car les sourcils définissent le regard et structurent l’ensemble du visage.

– Eviter de colorer des sourcils clairsemés. La coloration ne colore pas la peau mais les poils. L’avantage ? Pas d’effet « tatouage ». L’inconvénient ? Ça ne résout pas le problème des sourcils clairsemés qui auront plutôt intérêt à être redessinés avec du maquillage ou des extensions de sourcils.